Démarrer Raspberry Pi 4 et 5 depuis disque dur, SSD, clé usb

Boot raspberry pi sur disque dur ou ssd

J’ai récemment dû ajouter un disque dur externe sur un de mes Raspberry, je me suis donc demandé comment déplacer tout le système sur le disque dur et ne plus utiliser de carte SD. Je l’avais déjà fait il y un environ 2 ans sur l’autre Rasp Pi, mais je me souvenais plus de la démarche. J’ai trouvé une solution très simple avec rpi-clone, un petit soft qui va copier l’intégralité de votre carte SD sur le périphérique USB, partitions incluses.

Pourquoi boot sur HDD ou SSD ?

Utiliser un disque dur ou un SSD pour votre Raspberry a comporte plusieurs avantages. Le premier étant la performance. Même s’il existe aujourd’hui des cartes SD avec des débits de lecture et d’écriture relativement importants, celles-ci coûtent plus chères qu’un disque dur externe, ce n’est donc pas forcément un choix très rentable.

Outre le gain de place évident, notamment si vous utilisez votre Raspberry comme un NAS, les nombreuses écritures du système réduisent considérablement la durée de vie votre carte SD, encore plus si votre Raspberry reste allumé 24/7. Vous pouvez trouver des disques externes d’1TO pour une quarantaine d’euros, ce qui en termes de rapport qualité/prix est très intéressant comparé à une carte SD.

Nous allons commencer par la solution consistant à utiliser Raspberry Pi Imager.

Configurer le bootloader avec Raspberry Pi Imager

Pour commencer, il faut télécharger Raspberry Pi Image sur le site officiel. Munissez vous ensuite d’une carte SD vierge, car les données seront effacées au cours du processus.

Si vous souhaitez utiliser la carte SD qui contient votre système, veuillez commencer par effectuer la copie de carte SD sur le disque dur avec rpi-clone.

Sélectionnez la version correspondant à votre modèle.

Ensuite, dans la partie système d’exploitation, rendez-vous sur Misc utiliy images puis Bootloader (Pi X family)

Choisissez ensuite l’option qui vous convient le mieux. Dans notre cas, la deuxième, qui est USB Boot

Il ne vous reste plus qu’à sélectionner votre carte SD pour écrire dessus. Vous pouvez maintenant démarrer votre Raspberry avec cette carte SD, la mise à jour du bootloader se fera de manière automatique.

Vous pouvez savoir que le bootloader de votre Raspberry Pi a été mis à jour avec succès grâce à deux indicateurs :

  • La LED d’alimentation de votre Raspberry Pi clignote en permanence.
  • Si un câble HDMI est branché, le Raspberry Pi doit afficher un carré vert sur l’écran.

Si vous voyez l’un ou l’autre de ces signes, vous pouvez maintenant débrancher votre Raspberry Pi et insérer votre carte SD d’origine et passer à la copie des données avec rpi-clone. La partie suivante concise à faire la mise à jour en lignes de commandes.

Mise à jour du firmware manuellement

Avant de créer le clone de notre carte SD et de changer l’ordre de boot, nous allons mettre à jour notre système ainsi que le firmware

sudo apt update
sudo apt full-upgrade

Nous mettons à jour le firmware

sudo rpi-update
mise à jour du firmware du raspberry

On redémarre le Raspberry pour que la mise à jour soit bien appliquée

sudo reboot now

Mise à jour et paramétrage du bootloader

On se reconnecte au Raspberry en SSH et on lance la mise à jour

sudo rpi-eeprom-update -d -a

Dans mon cas le bootloader est déjà à jour

mise à jour du bootloader du raspberry

On ouvre maintenant l’interface de configuration du Raspberry

sudo raspi-config

On se dirige ver A7

On sélectionne E1 pour utiliser la dernière version installée

Attention, bien sélectionner NO pour ne pas reset

Nous allons maintenant changer l’ordre de boot dans le menu A6

Ici nous demandons au Raspberry de démarrer via USB en premier et de n’utiliser le slot de la carte SD uniquement s’il ne trouve pas de périphérique pour boot en USB. À noter qu’après avoir complété le tuto, vous pourrez retirer la carte SD

On peut maintenant passer au clonage

Installation de rpi-clone

Nous allons copier le code depuis GitHub

git clone https://github.com/billw2/rpi-clone.git
cd rpi-clone
sudo sudo cp rpi-clone rpi-clone-setup /usr/local/sbin

C’est fini pour l’installation

Arrêt des services

Avant de faire la copie nous allons arrêter des services susceptibles d’avoir un impact sur la sauvegarde, comme MySQL ou CRON, voici une liste non exhaustive

sudo systemctl stop apache2
sudo systemctl stop nginx
sudo systemctl stop mysql
sudo systemctl stop cron
sudo systemctl stop telegraf
sudo systemctl stop influxdb

Clonage de la carte SD sur le périphérique USB

Pour lancer le clonage vers un périphérique USB

sudo rpi-clone sda

Exemple d’une utilisation du script (ce n’est mon rendu, je n’ai pas pensé à copier l’output lorsque j’ai effectué la manip)

Booted disk: mmcblk0 15.8GB                Destination disk: sda 64.2GB
---------------------------------------------------------------------------
Part      Size    FS     Label           Part   Size    FS     Label
1 /boot   58.4MB  fat16  --              1     104.4MB  fat32  --
2 root    15.8GB  ext4   SD-RPI-16N      2      16.8GB  ext4   Samsung 64GB A
                                         3      47.3GB  ext4   --
---------------------------------------------------------------------------
== SYNC mmcblk0 file systems to sda ==
/boot       (22.5MB used)    : SYNC to sda1 (104.4MB size)
/           (5.9GB used)     : SYNC to sda2 (16.8GB size)
---------------------------------------------------------------------------
Run setup script       : no
Verbose mode           : no
-----------------------:

Ok to proceed with the clone?  (yes/no):

À la fin du du script il vous sera demandé d’effectuer une action pour finaliser le processus en faisant un input pour démonter le périphérique.

À partir de maintenant vous pouvez éteindre le Raspberry, retirer la carte SD et démarrer sur votre disque dur ! N’oubliez pas de relancer les services arrêtés plus tôt qui ne seraient pas en enable et donc pas démarrés après un reboot.

Pour plus d’informations sur rpi-clone, je vous invite a aller voir la documentation faite par le créateur du script. Elle présente plusieurs cas de figures. Si vous souhaitez accéder à votre Raspberry depuis internet, , je vous explique comment faire dans cet article

5/5 - (1 vote)

4 réflexions sur “Démarrer Raspberry Pi 4 et 5 depuis disque dur, SSD, clé usb”

  1. Bonjour.
    J’ai essayé sur un raspberry PI 5 : ca ne marche pas. Après le reboot, j’ai bien la mire raspbian mais juste après, je bascule sur un shell BusyBox … Et je ne m’en sors pas.
    Comme les commandes sont celles pour un PI4, il doit manquer certainement quelque chose.

    1. Bonjour,
      J’ai fait une mise à jour de l’article pour ajouter la solution qui consiste à passer par Raspberry Pi Imager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles de la même catégorie

Retour en haut